Kesako

La langue des Signes avec les Bébés :

une chose toute simple que vous pratiquez déjà sans le savoir !

 

Le principe – Comment ça marche ?  


Le principe est d’utiliser des signes pour appuyer certains mots du quotidien de l’enfant comme « manger », « doudou », « encore », en plus de la parole de l’adulte (professionnel-le-s, parents, grande soeur…)

Les signes utilisés sont issus de la Langue des Signes Française (LSF). On apprend des mots de vocabulaire sans syntaxe ni grammaire. Il ne s’agit pas non plus d’apprendre l’alphabet, de se lancer dans des traductions mot à mot. Pour une phrase simple comme « tu veux manger un gâteau au chocolat ? », on utilisera 3 signes en plus de la parole : « manger », « gâteau » et « chocolat ».

Naturellement, le tout-petit imite l’adulte : il pointe du doigt pour montrer un objet, il fait « chut » quand le bébé dort, il agite le doigt pour dire « non » ou il reproduit des comptines en agitant les mains pour faire les marionnettes.

Le bébé imitant l’adulte, on profite de cette facilité pour introduire d’autres signes de la LSF. C’est ainsi qu’il comprend que l’on agite la main pour dire « au revoir » en quittant un lieu ou une personne.

Instinctivement, il prendra l’habitude de reproduire d’autres signes pour s’exprimer. Ceci lui permettra d’autant plus d’appuyer les sons encore confus qui sortent de sa bouche.

L’enfant s’approprie peu à peu cet outil de communication et peut ainsi exprimer ce qu’il vit : ses besoins, envies, ressentis et émotions.

 

A l’origine – D’où ça vient ?


Ce concept est créé dans les années 80 aux Etats-Unis par 2 équipes en parallèle :

Une équipe de chercheuses en psychologie, Linda Acredolo et Susan Goodwyn qui fondent Baby Signs®.

Un interprète en langue des signes, Joseph Garcia qui donne naissance à Sign2Me®.

Ces deux équipes découvrent que les enfants reproduisent facilement les signes. Naturellement, les tout-petits comprennent qu’ils peuvent les utiliser pour communiquer leurs besoins, leurs envies ou leurs émotions.

Le concept se développe et se fait si bien connaître sur le territoire, que communiquer avec son bébé avant l’arrivée de la parole est maintenant une évidence !

Nous bénéficions de 35 années de recul sur la pratique des signes avec les bébés aux Etats-Unis et au Canada où 75% des crèches l’utilisent.

En France, les signes sont arrivés en 2006. Depuis, de nombreuses structures proposent des ateliers pour les familles et des formations pour les professionnel-le-s de la petite enfance.


Quand débuter l’aventure ? 


On peut signer avec le bébé dès sa naissance si on le souhaite, tout en gardant à l’esprit que le tout-petit ne pourra les reproduire qu’à partir de ses 6 mois.

Les bébés peuvent signer à partir de 6 mois, en moyenne entre 8 et 10 mois, mais, chaque enfant étant différent, les signes peuvent arriver également vers 15-18 mois !

Je conseille de commencer vers les 3-4 mois du bébé dès que les moments d’éveil permettent à l’enfant de bien visualiser les signes que l’adulte lui fait. Et oui ! C’est l’adulte qui a le plus gros travail de bien penser à associer signe et mot clé !

 




Vous vous posez encore des questions ?  

Venez lire les idées reçues…

Découvrez tous les avantages à vous lancer dans l’aventure !